En assurance de choses, la vétusté d’un bien est de nature à justifier sa dépréciation, et donc en cas de sinistre, la diminution de l’indemnité d’assurance à hauteur de cette vétusté.