Celle-ci est définie à l’article 1792-6 du Code civil.

Selon ce texte « la réception est l’acte par lequel le maître de l’ouvrage déclare accepter l’ouvrage avec ou sans réserves. Elle intervient à la demande de la partie la plus diligente, soit à l’amiable, soit à défaut judiciairement. Elle est en tout état de cause, prononcée contradictoirement. ».

Pour compléter votre information sur ce point, vous pouvez lire sur le blog l’article « Réception d’un ouvrage ».