Jeremy Rifkin est l’auteur de « La troisième révolution industrielle », où il nous livre sa vision de l’avenir, et dessine quelques solutions en ce qui concerne l’énergie.

La seconde révolution industrielle a été marquée par le développement  de l’immobilier, de la consommation de pétrole, et des communications électriques.

La seconde révolution industrielle a consisté en l’essor de l’immobilier résidentiel , de la consommation de pétrole, notamment pour alimenter les automobiles, et en l’essor des communications électriques.

Jeremy Rifkin prévoit qu’après cette seconde révolution industrielle aura lieu la troisième révolution industrielle, qui marquera le 21ème siècle, et qui résulte d’une « nouvelle convergence entre technologies des communications et régime énergétique ».

Les 5 piliers de la troisième révolution industrielle.

Cette troisième révolution industrielle s’appuie sur 5 piliers, qui sont les suivants :

Ceci suppose que le secteur des énergies renouvelables (l’article L 211-2 du code de l’énergie énumère ces énergies renouvelables) et celui du bâtiment et de l’immobilier agissent de concert lors de l’édification d’immeubles.

Ainsi, tous bâtiments, maisons et autres, deviendraient leur propre centrale énergétique.

  • La possibilité de stocker les énergies produites, ce qui met à nouveau à contribution les personnes chargées de construire les bâtiments.
  •   Un réseau décentralisé de distribution de l’énergie, fonctionnant sur le modèle d’Internet.

Ainsi, chaque individu produisant son énergie pourrait partager ses excédents avec d’autres individus ayant besoin de cette énergie.

  • le changement des habitudes en matière de transport.

Selon Jeremy Rifkin, « En convertissant les bâtiments en mini-centrales électriques et en créant un Internet de l’énergie, on met en place l’infrastructure nécessaire pour alimenter en électricité des véhicules branchables et à pile à combustible » .

Pour l’alimentation des véhicules, l’énergie électrique se substituerait en effet au pétrole.

Des stations de charge seraient installées non seulement le long des autoroutes, sur les parkings, dans les garages et dans les centres commerciaux,  mais également dans les bâtiments d’habitation.

L’équipement en stations électriques, notamment dans les habitations, se généraliserait.

Ainsi, cette troisième révolution industrielle aurait pour ressort les énergies renouvelables captées par les bâtiments avant d’être stockées, la distribution de cette énergie via un réseau décentralisé et la création dans chaque bâtiment de bornes de recharge électriques (La 3eme révolution industrielle, Jeremy Rifkin, Editions Les liens qui libérent, 2011).

 

 

Selon Jeremy Rifkin, dans l'avenir, les constructions seront des lieux de production de l'energie.

Une éolienne en Normandie