Par opposition au dommage matériel, le dommage immatériel peut notamment être défini comme celui résultant de la privation d’un droit, de l’interruption d’un service rendu par un immeuble ou de la perte d’un bénéfice.

Néanmoins, la définition du dommage immatériel, comme celle du dommage matériel, s’il est garanti par un contrat d’assurance, varie selon les contrats.

(Pour accéder à la page « Droit des assurances », cliquez ici)