En matière de responsabilité, une « cause d’exonération » permet d’échapper à sa responsabilité.

Il s’agit par exemple d’un événement de force majeure, tel une tempête.